Le moulage en cire perdue permet de réaliser des pièces moulées en différents alliage (cier, aluminium, ...) avec un niveau de précision du même ordre que celui obtenu en fonderie sous pression.

Vidéo Dailymotion
Video très bien faite (avec un petit accent de la belle province)



Process cire perdue
Les différentes étapes du process de réalisation des pièces :
- Injection de la cire dans un moule en aluminium
- Montage de la grappe en cire par collage (pièces avec le système d'alimentation) par un fer chaud
- Passage dans une barbottine (silice colloïdale)
- Passage dans un tonneau de stuccage (revêtement en pluie par un sable de zircon)
- Séchage
- Renouvellement des 3 dernières opérations (barbotine, stuccage, séchage) jusqu'à l'obtention d'une épaisseur de carapace de 7 mm
- Décirage en autoclave pour éliminer la cire (grappe avec trou de coulée vers le bas)
- Frittage au four de la grappe
- Coulée (dans carapace chaude) et solidification de la pièce
- Elimination de la céramique de la carapace par vibration
- Parachèvement (sciage, meulage) pour éliminer le système d'alimentation et divers appendices
- Contrôle dimensionnelle de la pièce (projecteur de profil, mesure tridimensionnelle)

Marché : Aéronautique, armement, ...
Pièces : haute valeur ajoutée
Alliage : acier et superalliage, aluminium, titane
Précision dimensionnelle : du même ordre que la fonderie sous pression (quelques dixième de mm)

Source : Dailymotion