Le procédé innovant T-Mag, mis au point et breveté par le CSIRO (Centre de R&D Australien) permet de réaliser des pièces de fonderie en magnésium en moulage coquille par basculement.

Des essais réussis ont permis la production de roue de véhicule creuses avec un noyau sable (base silice)

T_Mag_chantier
Chantier T-Mag

T-Mag a été présenté la première fois à l'exposion mondiale de fonderie GIFA 2007

T-Mag participe au projet USCAR/HIMAC et produira un bras de suspension en décembre 2008

Le chantier prototype est installé à Adelaïde (Sud de l'Australie) et permet de réaliser des pièces jusqu'à 15 kg.

Le principe du procédé T-Mag est de réaliser un moulage type basse pression (remplissage par le bas de la pièce) avec un four de fusion/maintien déporté et pivotant. Le mouvement de basculement spécifique permet le remplissage de la pièce contrairement à la basse pression conventionenlle où le four est positionné au dessous de l'outillage et où on utilise une pression de gaz pour assurer le remplissage.

T_mag_v2
Principe du T-Mag

La compagnie T-Mag Pty Ltd, qui commercialise et diffuse le T-Mag, est une joint venture entre le CSITO et 4 sociétés australiennes: Alloy Technologies International, FLOTEK, SAGE Automation et Inventure.

Les avantages du procédé T-Mag sont :
- Pièces en magnésium pour allègement de structure de véhicule
- 5 % de perte de production (mise au mille très réduite)
- Procédé intégré
- Minimum de gaz de couverture et procédé peu impactant du point de environnemant au niveau du gas de protection

T_mag
Comparaison du T-Mag avec d'autres process (coquille, sable, fonderie sous pression)

Source : site T-Mag