Mode de formation
Emprisonnement d'air lors du remplissage (ou décomposition de produit gras ou d'eau dans le moule)

Micrography___pore_at_the_part_center
Soufflures (et micro-retassures) sur zone de pièce

Causes de soufflure :
- V2 trop lent (écoulement de type jet)
- V2 trop rapide (pas assez de temps pour évacuer l'air)
- Tirages d'air insuffisants, mal placés ou encrassés (nettoyage plan de joint)
- Trop de poteyage et/ou soufflage insuffisant (eau résiduel dans le moule)
- Système alimentation mal conçu (--> lancer une simulation numérique de remplissage)
- Fuite des circuits d'eau (ou de thermorégulation) dans le moule
- Graissage conteneur trop important
- V1 trop rapide (ou trop long)
- ...

Remèdes spécifiques :
- Ajouter un système de sous vide (Fondarex, BDW, ...)
- Ajouter un tirage d'air massive
- Réaliser une simulation numérique du remplissage pour optimiser l'évacuation de l'air
- Nettoyer le plan de joint (encrassé) plus souvent
- Percer un trou dans la zone de tiroir (vers l'arrière du moule) pour faciliter l'évacuation de l'eau

Soufflure
Pores de type soufflures (vue type 3D en tomographie) sur pièce de 3.5 mm d'épaisseur. Peau de pièce (en haut et en bas du GIF animé) relativement exempte de pores de grosse taille.

Source : CTIF



Février 2009