Les fonderies aux USA subissent, peut être encore davantage qu'en Europe, la concurrence des pays émergents et de la compétition internationale. Un rapport de l'AFS et Modern casting donne les chiffres des importations de pièces de fonderie outre atlantique.

Importation
23 % des pièces de fonderie utilisés aux USA étaient importées en 2008 (contre 7 % seulement en 1998). Ces importations représentent 3 millions de tonnes de pièces.

Ces importations se répartissent inégalement suivant les alliages et process de fonderie.

******************************************************************
Matériau          Process               Tonnage importé                    Part importée
******************************************************************
Fonte grise        Sable                      1.630.000 t                            29 %
Fonte ductile     Sable                         576.000 t                            12 %
Acier                 Sable                         266.000 t                           21 %
Aluminium        Fond. sous pression         344.000 t                            25 %
Aluminium        coquille et sable              566.000 t                           44 %
Cuivre                                                 67.000 t                            19 %
******************************************************************

Remarquons que si la fonderie sous pression est globalement dans la moyenne des importations, le moulage gravité aluminium a beaucoup moins résisté et a perdu une part de marché considérable avec 44 % des pièces importées.

Comp_titivit__des_fonderies_par_pays

Marché d'importation
Les marchés qui importent des pièces de fonderie sont en 2008 aux USA les suivants  :
     - Automobile                 39.8 %
     - Moteur combustion     11.1 %
     - Valves                          8 %
     - Ferroviaire                   4.2 %
     - Bâtiment                        8.5 %

Pays d'origine
Sans surprise, les pays exportateurs de pièces vers le pays de l'Oncle Sam sont :
     - Chine            24.2 %
     - Inde              10.6 %
     - Autre asie     19 %
     - Europe           9.5 %
     - Canada          9.8 %
     - Mexique        9.8 %
     - Brésil           10.9 %

Les importations de pièces de fonderie en provenance du continent indien représentent plus de 50 %. Les 2 pays de l'Alena (Mzexique et Canada), proches voisins ne sont concurrents que pour un 1/4 des importations.

Différences de productivité
Au niveau mondial, l'Allemagne arrive en tête au niveau productivité par site de fonderie. La France se classe en 3ème position juste derrière les USA. Le Japon est quatrième. L'Italie arrive loin derrière.

productivit__fonderie
Productivité par unité de fonderie

Mexique
Ce rapport note que le fondeur d'aluminium Nemak est le leader mondial pour la production de pièces en aluminium. Globalement, les coûts de production au Mexique sont en train de s'élever pour atteindre des niveaux Nords-américains. Au mexique, quelques grosses fonderies et de très nombreuses très petites fonderies et peu de fondeur de taille moyenne.

Turquie
1262 usines pour 1.2 millions de tonnes produites (213 ème production mondial)
Doktas Group (fait partie maintenant de Componenta) serait le deuxième plus gros groupe de fonderie en Europe. Main d'oeuvre très jeune.

Russie
Production fonderie de 26 millions de tonnes en 1991 (du temps du rideau de fer) contre 6.9 millions de tonnes maintenant.

Menaces et opportunités de la fonderie aux USA
Le rapport conclut sur les menaces et les opportunités (SWOP analysis) de la fonderies aux USA (tous alliages et process) :

Points forts :
- Expertise technologique
- Disponibilité des matières premières
- Proximité des clients
- Outils de communication
- R&D
- Productivité en augmentation

Points faibles :
- Main d'oeuvre
- Poids de la règlementation (OSHA issues, EPA)
- Implementation industrielle des nouvelles techniques
- Perception de l'industrie
- Obsession de la production

Opportunités :
- Conversion de pièces vers la fonderie
- Exportation
- Alliances stratégiques
- Usinage des pièces
- Offrir un service "conception pièce"
- Culture orienté client
- Proximité géographique du client
- Capacité de communication
- Délais courts

Menaces :
- Autres technologies : Plastique, poudres, et assemblage mécano-soudure
- Nature peu prévisible de l'industrie
- Compétition féroce (faible marge)

Une des conclusions est que la "fonderie doit mieux communiquer et améliorer son image auprès de ses clients".

Commentaire :
Il serait intéressant de publier au niveau Européen l'impact de la concurrence international sur la sous traitance fonderie alliage par alliage. Si vous avez des chiffres, je suis preneur.

Source : US Metalcasting competing in a global marketplace (American Foundry Society - 2008)


Février 2009