Les trois Big Three américains sont dans la tourmente, en perte de part de marché, faute d'avoir anticipé les bouleversements du secteur automobile tandis que de nouveaux acteurs arrivent avec des véhicules moins chers et moins consommateurs en carburant.

Contexte :
Le troisième choc pétrolier est arrivé alors que les 3 "Big Three" - General Motors (GM), Ford et Chrysler - ont fondés une bonne partie de leur stratégie sur des véhicules très consommateurs (4 x 4, Pick-up, Trucks, ...), laissant une partie du segment des petits véhicules à leurs concurrents. Avec un gallon d'essence aux USA à 2 € (2008), les consommateurs se détournent de ce type de véhicules.

De plus, l'image "non écologiquement correct" de ces gros véhicules (forte émission de CO2) risque, à terme, de nuire à l'image de marque de ces constructeurs. GM, Ford et Chrysler annoncent d'ailleurs qu'ils vont se lancer massivement dans la production de voitures "vertes". On peut penser qu'ils auraient du le faire il y a 10 ans.

Ford va convertir des usines de montage de "pick-up" à la production de berline tandis que GM songe à se séparer du Hummer, véhicule militaire transformé en véhicule urbain et devenu anachronique de nos jours et pouvant nuire fortement à l'image de marque de la firme, même si sa diffusion reste confidentielle.


Les constructeurs américains en perte de vitesse
La part de marché des big three a chuté de manière impressionnante:
    - GM        45 % en 180            19.1 % en 2007
    - Chrysler                              10.6 % en 2007

Les ventes de véhicules pourraient chuter de l'ordre de 28 % d'ici à 2012 (d'après le cabinet Arthur D. Little).

L'avenir de ces 3 constructeurs serait assez sombre :
    - GM en manque de cash au niveau de sa trésorerie
    - Ford obligé de s'allier à un concurrent
    - Chrysler, sous-capitalisé et amoindri

Les Européens et les japonnais d'en tirent mieux.
Pendant ce temps, l'industrie Européenne a mieux anticipé les nouvelles tendances en se lançant vers des véhicules moins consommateurs et moins polluants ou en expérimentant le segment du "Low Cost" (Logan/Renault).

Les constructeurs français ont par exemple dans leurs cartons des moteurs 3 cylindres (voir 2 cylindres) pour les véhicules de demain.

Les japonnais (Toyota) explorent depuis déjà plusieurs années des véhicules hybrides (la Prius) qui préfigurent les véhicules de demain.

nano_tata
Véhicule Nano (Tata/Inde) annoncé à 1700 €

Emergence de nouveaux acteurs
De nouveaux acteurs mondiaux , en provenance des pays émergents asiatiques en particulier, vont arriver dans 5 à 10 ans en force sur le marché. L'indien Tata en est l'un des exemples avec le mini modèle "Nano" à 1700 € lancé en septembre 2008.

Les bouleversements à venir
La fin de l'ère du "pétrole bon marché" va profondemment affecter le secteur automobile sur plusieurs aspects :
   - Des profondes évolutions technologiques des véhicules (poids/consommation/hybridation/...)
   - Des restructurations et de nouveaux acteurs des pays émergents.

Source :
"Le Choc pétrolier bouleverse l'automobile" (Le Monde - 21 Juin 2008 - Stéphane Lauer)


Juin 2008