Les légendes urbaines tournent souvent en boucle ... et certaines touchent plus particulièrement les métaux. Il paraîtrait ainsi que le papier d'aluminium contenu dans les paquets de cigarettes est racheté par les pharmacies et les hôpitaux à 100 €/kg. Dans les années 50, une rumeur dans les écoles primaires préconisait de collecter les feuilles aluminium des tablettes de chocolat "pour les petits chinois". Au Québec, "Certains accumulaient les feuilles d'aluminium, pour les vendre à un dentiste, qui lui s'en servait dans les plombages"...

Toutes ces rumeurs sont évidemment des légendes urbaines qui proviennent peut être des collectes de métaux (pour l'effort de guerre) qui avaient alors touchées le grand public pendant la deuxième guerre mondiale en Occident et qui ont visiblement laissées des traces psychologiques. La hausse des cours des métaux et l'essor du recyclage sont sans doute de nature à réveiller tout cela.

Collecte_de_m_taux_au_canada
Collecte de métaux dans une école (Ottawa/Canada) pendant le deuxième guerre mondiale pour l'effort de guerre